Pour démarrer, laissez moi vous expliquer quelque chose. En 2009/2010, j’ai passé un an en Australie et Nouvelle Zélande. Je voyageais sac à dos et je travaillais en échange du gîte et du couvert. J’ai notamment travaillé trois semaines dans un zoo. Pendant les pauses, on discutait entre collègues. Un jour, j’ai dit que j’avais fait de l’autostop à Darwin, en Territoire du nord, et une collègue italienne a eu une réaction très vive. Selon elle, faire du stop en Australie était très dangereux. À mon retour en France, j’ai fait des recherches et j’ai alors découvert l’histoire que je vais vous raconter maintenant. Je dois dire que c’est l’une des affaires criminelles les plus passionnantes et aussi terrifiantes que je connaisse. Elle s’est déroulée entre 1989 et 1994 en Nouvelle Galles du Sud, dans la région de Sydney. Tout a démarré par une série de disparitions inexpliquées de touristes et jeunes voyageurs en auto-stop. Je vous laisse découvrir cette histoire dans la vidéo ci-dessous. Attentions, âmes sensibles s’abstenir car elle comporte quelques détails difficiles concernant l’enquête menée par la police australienne à l’époque des faits.

Cette affaire est l’une des sources d’inspiration de l’excellent film d’horreur australien “Wolf Creek” sorti en 2005.

Ce site utilise des cookies pour une navigation optimale !